Production et exploitation de données BtoB à haute valeur ajoutée

Exploitation de donnees BtoB

Les professionnels du marketing et du commerce utilisent tous le terme de data ou de données. Quand data est lié à open, il s’agit d’un terme encore plus pertinent. C’est une tendance intéressante chez les entreprises qui possède un potentiel pour la production et pour l’exploitation des données BtoB. Les données peuvent être publiques mais également privées. Il s’agit de données numériques brutes qui sont produites dans les collectivités, dans les services publiques ou dans les entreprises. Les données peuvent être soumises à une licence et elles peuvent être de libre accès. Un open data ouvert est réputé sans contrainte financière mais également sans contrainte juridique.

Les données de quantité, mais moins qualitatif

De nos jours, l’utilisation des données sont largement répandue. Elle est de plus en plus répandue surtout dans le domaine du commerce. Il s’agit d’une loi axée autour de l’un univers numérique qui offre un accès aux données publiques. Par exemple, vous pouvez avoir accès gratuitement à l’ouverture des données d’une entreprise privé ou à l’ouverture des données venant des administrations publiques. Le data en BtoB est présent partout, d’après les professionnels. Quoi qu’il en soit, la réalité est loin de l’être, il existe certaines nuances entre les données. En France, les données de certaines entreprises restent encore difficilement accessibles aux établissements publics. On peut affirmer qu’en 2018, un nombre limité de collectivités se sont engagées en open data. Pour éviter de se fourvoyer, l’open data en France reste plus qualitatif que quantitatif. Par exemple, la liberté des ventes en ligne et la possibilité de comparaison des prix en ligne sont accessibles aux publics. De ce fait, cliquez ici pour plus d’infos ou veuillez visiter des sites spécialisés.

La présence du data partout, mais inconnu du public

Le data du BtoB explore son entourage mais personne ne sait comment l’utiliser. Sachez que l’open data exploite plus de 11 millions d’actifs dans les domaines juridiques et économiques sur les 28 millions d’établissements. On parle de plus de 10 000 mises à jour par jour dans la totalité des activités. L’exploitation des données dans le domaine de l’entreprise donne un chiffre d’affaires remarquable. Le rapport de l’utilisation d’un data peut employer plus de 500 000 personnes ce qui est énorme. L’utilisation des données est le symbole de création de valeur. Certains spécialistes parlent même d’intelligence artificielle ce qui est irréaliste car les données exploitables du BtoB sont parfois pauvres et limitées. Il est cependant important de préciser que le domaine du marketing et du commerce se développent remarquablement. Le développement n’est pas simplement à l’échelle nationale mais surtout international. Actuellement, il est possible de travailler dans le domaine du commerce et du marketing par l’intermédiaire des données BtoB. Elles rajoutent de la valeur à l’exploitation et à la production obtenue par les données numériques.

Les données BtoB sont à hautes valeurs ajoutées

Il est important d’utiliser la veille marché ou la veille concurrentielle qui est en grande partie une activité axée sur la surveillance des données BtoB (c’est-à-dire environnemental, technologique, commercial et concurrentiel). Évitez d’acheter des données en BtoB avec une intelligence artificielle. A part la connaissance en acquisition des des données, il faut les agréger et les traiter. Il faut également intégrer les données dans la base et affirmer la véracité du data. C’est un travail préalable sur la pertinence de la donnée BtoB. Faites attention, il peut s’agir d’un casse-tête si les volumes et la diversité des données sont hétérogènes. Si la démarche d’intégration est réussie, il est possible d’avoir libres accès aux données qui sont utiles. Les données exploitables et disponibles sont filtrées et pertinentes. Afin d’éviter un plantage sans modification de format ou de données, il faut maîtriser les processus d’extraction et de mise à jour.

Guide pratique sur la création de campagnes marketing
Publication multicanal, en quoi ça consiste ?